Les épices & aromates  

Les épices au Moyen-Age apportent un vrai goût de paradis aux plats de l’époque. Ces aliments viennent du bout du monde, des contrées merveilleuses de l’Eden. Evoqués dans Le Cantique des cantiques, les épices sont présentes dans les ¾ des recettes de la haute société, dans les confiseries, les gâteaux et même les boissons : les épices deviennent un signe de réussite sociale, plus on est riche, plus les aliments sont épicés. Les épices ont alors leurs utilisations bien spécifiques, le piment ouvrant l’appétit, la cannelle facilitant la digestion et le clou de girofle apaisant les douleurs.  Du latin « species », leur prix était à l’époque si élevé qu’elle servait de monnaie d’échange : cela nous a donné la célèbre expression « payer en espèces ».

Les épices sont donc ancrées dans nos habitudes alimentaires, elles transforment nos plats pour leur donner une touche d’exotisme et beaucoup de goût. Côté salé, le cumin s’accorde parfaitement au potiron dans un potage,  le paprika relève vos plats et il est parfait sur des potatoes ! Côté sucré, nous sommes fan des biscuits à la cannelle, du pain d’épices et des gâteaux aux graines de pavot.

Les aromates sont un autre moyen d’apporter du goût à vos plats. Frais ou séchés, ils sont riches en parfums et sont nécessaires à l’élaboration de nombreux plats. En bouquet garni, ils donnent de la puissance à vos bouillons, vos préparations de viande et vos sauces. Les herbes séchées ont l’avantage de se conserver beaucoup plus longtemps, et elles diffusent mieux leurs saveurs dans vos plats qui mijotent. Elles sont aussi parfaites pour les marinades car elles ne se flétriront pas pendant le temps de repos de vos viandes ou poissons.

Et vous, pour quels épices et aromates allez-vous craquer pour sublimer vos petits plats ?

Liste de 1 à 37 sur 37 produits

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. X